Article réalisé par Renée VIZZARI - Revue CAMILA-NEA  © 
São Miguel : Ilha de São Miguel) est la plus grande île de l'archipel portugais des Açores (746,8 km², 65 km de long sur 8 à 15 km de large) et la plus peuplée.

Baignant dans l'océan Atlantique nord, Saõ Miguel se situe à 1370 km à l'ouest du cabo da Roca, un cap de la côte continentale du Portugal. L'île fait partie du groupe oriental de l'archipel des Açores.

Géographiquement l'île est composée d'un massif ancien à l'extrême, le Complexe de Povoação - Nordeste, culminant à 1108 m au Pico da Vara, le point le plus élevé de l'île, et de 3 stratovolcans dont le fond des caldeiras (vaste dépression circulaire ou elliptique) est aujourd'hui occupé par des lacs : Sete Cidades à l'ouest, Agua de Pau avec la Lagoa do Fogo au centre et Furnas à l'est.
Ces massifs volcaniques sont reliés entre eux par des alignements récents de cônes de scories (Région des Pics).
Le stratovolcan de Sete Cidades est surtout connu par sa large caldeira de 5 km de diamètre et de 350 m de profondeur moyenne. Elle abrite deux lacs (Lagoa Verde au sud et Lagoa Azul au nord) ainsi que de nombreux volcans de nature trachytique. D'après les dernières théories, cette caldeira se serait formée en trois phases, à la suite de trois grandes éruptions paroxystiques datées respectivement d'environ 36 000 ans, 29 000 ans et 16 000 ans.
Ce volcan est l'un de plus actifs des Açores puisque depuis 5 000 ans il a connu 17 éruptions très explosives intra caldeira, 4 éruptions stromboliennes sur ses flancs et 3 éruptions de type surtseyen « Les éruptions surtseyennes, ou « éruptions de type surtseyen », se produisent lorsque l'activité volcanique se déroule sous la surface de l'eau, à faible profondeur, dans l'océan ou dans un lac. »




Au Portugal, au XVe siècle, dans l’île de São Miguel (aux Açores), la colonisation a amené avec elle de nouveaux chiens et une multitude de troupeaux qui nécessita l’introduction d’un chien de bouvier.
Tout d’abord, le chien de Terceira (aujourd'hui disparu) fut le premier utilisé pour ensuite être croisé avec différents autres molosses comme le dogue, afin d'obtenir in fine le fila de São Miguel.
Ce dernier l'a remplacé dans la conduite et la protection des troupeaux.
La race du fila de Sao Miguel a été nommée ainsi car c'est un chien dit « de prise », c'est-à-dire qui ne lâche jamais sa proie.
La race est très répandue dans sa région natale mais relativement peu connue ailleurs sur la planète.
Communément appelé dans son pays « chien à vaches » il les garde sans les blesser inutilement, ne s'attaquant jamais à leurs mamelles.

 
 


FILA DE SAINT MIGUEL
Description Morphotypique
(DominiqueVIZZARI) 
 
 
Chien de bouvier par excellence, c’est un molossoïde de type, rectiligne, longiligne, eumétrique et mésocéphale, il est rustique, robuste, intelligent et réceptif, ses allures sont facile et dégagées avec un léger roulis, sa taille pour les mâles 50-60 cm, pour les femelles 48-58 cm.

Utilisé comme chien de conduite des troupeaux, c’est aussi un bon gardien des propriétés et de défense, docile avec son maitre, il est hardi et d’un tempérament très affirmé à l’encontre des étrangers.

Sa tête est forte, le crâne est large et carré, légèrement bombé, le museau est plus court que le crâne (2/3), droit,
large à la base, les axes crâne / chanfrein sont parallèles avec un stop marqué et la protubérance occipitale est peu
apparente.

La truffe est large et noire, les lèvres sont bien superposées et fermes avec un profil inférieur légèrement arrondi, les
mâchoires sont bien développées et très puissantes présentant une denture complète avec un articulé en ciseaux, la pince est acceptée.

Les yeux révèlent une expression typique, ils sont de taille moyenne, ovales, horizontaux et de couleur brun foncé, les oreilles sont attachées au-dessus des yeux, de taille moyenne, tombantes, triangulaires, non accolées aux joues. Le cou est droit, fort, de longueur moyenne sans fanon.

Le corps est fort et bien musclé, légèrement plus long que la hauteur au garrot, le poitrail est ample, la ligne du dessus est droite et légèrement plongeante vers le garrot, le dos est droit et le rein de longueur moyenne est large et bien musclé, la croupe de longueur moyenne est légèrement plus haute que le garrot, elle est prolongée par la queue épaisse à la base, attachée haute, longue (jusqu’à la pointe du jarret) légèrement recourbée.

La poitrine est large et bien descendue.
La ligne du dessous remonte progressivement sans jamais être levrettée.

Les membres sont droits et possèdent une ossature forte, les antérieurs sont écartés, parfaitement d’aplombs de face et de profil, l’angulation de l’épaule est légèrement ouverte, le bras est fort et bien musclé, les avant-bras sont gros et musclés.
Les carpes et métacarpes sont forts, les pieds antérieurs et postérieurs sont ovales avec des doigts et des ongles forts.

Les postérieurs sont moyennement écartés avec une cuisse longue et musclée, l’angulation coxo-fémorale est ouverte, la jambe et les métatarses sont de longueur moyenne avec ou sans ergots simples ou doubles.

La peau doit être épaisse bien tendue et pigmentée.

La robe présente un poil court, lisse et dense, de texture rude légèrement frangé à la queue et à l’arrière des cuisses.

Les couleurs admises sont le Fauve, le Sable charbonné, le Gris clair à foncé, toujours bringé, avec des marques blanches sur le front et au menton jusqu’au poitrail ainsi qu’aux pieds antérieurs et postérieurs


 

FILA

DE SAINT MIGUEL

 

Portugal

Standard FCI n° 340

Fila de Saint Miguel, appelé aussi Cao de Fila de Sao Miguel a été reconnu

par la FCI le 21 mai 2017

 

  Age de la confirmation : 12 mois

 

Présentation
Le standard 
Les points de non-confirmation 
La grille de sélection
Le calendrier des expositions
Adhésion au CAMILA-NEA
Engagement Nationale d'Elevage 2022
Contact